Par la surimpression j'ai envie de brouiller la perception du spectateur et lui faire oublier les connotations "culturelles" habituelles. Le corps nu n'a ainsi plus la simple connotation de nudité, d'érotisme… il n'est plus le simple vecteur de charme. L'image de pierre n'est plus la simple traduction d'une certaine matière confrontée au goût du spectateur.
CORPS ERODES ( www.corpserodes.net )
06/10/2011
 
Portraits Propulsé par Arfooo Annuaire © 2008 - 2010    Generated in 0.070 Queries: 7    Contact